Words

 

3 mars 2019

« BOUCHE DE VIDE »

Entre deux armées de bouleaux, au loin, s’ouvre une bouche de vide où le succès se dessine comme on creuse une tombe : en remuant la terre, en trouant le bruit du monde. En jetant ses dernières forces dans l’ironie qui veut qu’on cloue son propre cercueil dans lequel on enterre avec soi et sa gloire et sa chute, sa maculante fange.  C’est l’essence d’une Tranchée et le sort du Cyclisme que Jean Stablinsky éprouvait chaque matin.

Read More
9 janvier 2019

« AU CLAIR DE TERRE »

"...Du clair de terre chaque arbre, là-bas, est un enfant armé jusqu’aux dents..."

Read More
16 mars 2018

"Le flou, le rugueux, le tendre et le crasseux"

"... j'ai vu, j'ai volé et j'ai pris tout ce qui m'était offert. Je suis entré dans l'intimité de ces gens, discrètement, toujours sans prévenir. La soustraction au profit de l'histoire à venir..."

Read More